LE 18 JUIN 2015

DRAPEAU DU MOUVEMENT BONAPARTISTE

MOUVEMENT BONAPARTISTE

TOUT POUR ET PAR LE PEUPLE
« Pour l’Honneur de la France, pour les intérêts sacrés de l’Humanité »
(Napoléon le Grand, 17 ventôse an VIII – samedi 8 mars 1800)

♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔

Aigle_Empire_MOUVEMENT BONAPARTISTE

HIER

Le 18 juin 1815, c’est la bataille de Mont St-Jean pour l’Armée du Nord commandée par Napoléon le Grand en personne, la Belle Alliance pour l’armée prussienne de Blücher, et Waterloo pour l’armée coalisée de Wellington. Chacun sait qu’elle s’est terminée par une défaite française, et que l’Empereur, devant l’hostilité des parlementaires manipulés par Joseph Fouché, duc d’Otrante et ministre de la Police, a abdiqué et prit le chemin de l’exil.

Mais le 18 juin, c’est aussi le jour où, en 1855, Patrice MacMahon, futur maréchal de France et duc de Magenta, a conduit ses troupes à l’assaut des positions russes. Quarante ans après la bataille du 18 juin 1815, l’Empire Français, sous Napoléon III, envoyait ses soldats se battre aux côtés des Britanniques, Piémontais et Turcs, tandis qu’en 1915, Français, Belges, Britanniques et Italiens se battaient côte à côte contre l’Empire allemand.

En 1940, le 18 juin 1940, ce fut le général De Gaulle, ex-membre du dernier gouvernement régulier de la République Française, premier représentant du seul gouvernement français légitime, qui lança sur les ondes de la BBC, l’appel à la Résistance. Le Prince Louis Napoléon, pendant ce temps, dissolvait les structures bonapartistes pour éviter que ni les Nazis, ni les traitres, ne puissent s’en servir, et s’engagea dans la France Libre.

Aigle_Empire_MOUVEMENT BONAPARTISTE

AUJOURD’HUI

Lors de son procès pour avoir tenté de renverser le gouvernement de Louis-Philippe, le prince Louis-Napoléon Bonaparte, futur Napoléon III, a déclaré devant l’assistance qu’il représentait un principe, une cause, et une défaite :

« Le principe, c’est la souveraineté du peuple ; la cause, c’est celle de l’Empire ; la défaite, Waterloo. Le principe, vous l’avez reconnu ; la cause, vous l’avez servie ; la défaite, vous voulez la venger ». Il savait que, tôt ou tard, la cause napoléonienne, « la cause des intérêts du peuple », « européenne », triompherait.

Lorsque, vainqueur de la guerre de Crimée, l’Empire Français accueillait à Paris le congrès qui allait décider de la paix, et aboutir, dans quelques années, à la création d’une Italie et d’une Roumanie unifiées, Napoléon III sut que le traité signé à Paris en 1856 venait de venger la journée du 18 juin 1815.

Lorsqu’en 1918, l’impératrice Eugénie, exilée en Angleterre, fournit au gouvernement français une lettre du roi de Prusse qui permit à la France d’obtenir que l’Alsace et la Lorraine, annexées en 1871, lui soient rendues, elle sut que la mort héroïque de son fils, Napoléon IV, en 1879, et le traité de Versailles, avaient vengé Sedan.

Lorsque De Gaulle, le 18 juin 1945, vit la France brisée, martyrisée, mais enfin, libérée du joug nazi depuis bientôt un an, il sut que la victoire de la France Libre avait préservé le pays du sort des Etats vaincus. Il sut aussi que cette libération avait vengé la débâcle de 1940, et qu’elle rendit à la France renaissante la grandeur dont on sait qu’il existe un pacte vingt fois séculaire entre elle et la liberté du monde.

Fidèles à l’ensemble de cet héritage, nous rendons hommage aux officiers et soldats qui ont combattu de 1792 à 1815 pour la gloire et l’indépendance de la France et de ses alliés, contre les injustes agressions des sept coalitions montées contre eux.

Nous rendons hommage également, à cette occasion, aux combattants et résistants, de 1854 à 1856, de 1870 à 1871, de 1914 à 1918, et de 1939 à 1945.

Nous rappelons par la présente déclaration notre combat pour rendre à l’œuvre de mémoire et de solidarité du Bleuet de France la visibilité qu’elle mérite, et pour en faire le symbole de souvenir de de solidarité de toute la Francophonie.

Nous vous invitons aussi, par la même occasion, à signer et à faire signer notre pétition pour aider nos armées et forces de police, ainsi que leurs familles.

Soutien à nos défenseurs (page Facebook)

Aigle_Empire_MOUVEMENT BONAPARTISTE

DEMAIN

Nous avons refusé d’accorder un monopole au bicentenaire du 18 juin 1815, ce qui ne nous empêche pas, bien au contraire, de rendre hommage à tous les combattants de 1792 à 1815, en même temps que ceux de 1855, 1915 et 1945.

Les 160 ans de l’exposition universelle de 1855, les 210 ans d’Ulm et d’Austerlitz, pour ne citer que trois des anniversaires que nous commémorons cette année par des projets, des revendications et des propositions, sont des occasions de respecter et de faire respecter nos devoirs de mémoire et de solidarité, placées sous le signe du souvenir et de l’espoir. Et nous vous invitons à vous joindre à nous, au nom d’un principe, d’une cause et d’une victoire.

Napoléon + La Vieille Garde 1815

A propos mouvementbonapartiste

JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 6 février 2010 1016 - * Déclaration à la préfecture de Meurthe-et-Moselle. MOUVEMENT BONAPARTISTE Objet : défendre, faire connaître et étendre les principes et valeurs du Bonapartisme. Il s’appuie sur l’adhésion populaire à une politique de redressement conjuguant les efforts des particuliers, associations et services de l’État. Le mouvement défend les principes bonapartistes sur lesquels il est fondé, et qui régissent son fonctionnement intérieur. Il défend également la mémoire de Napoléon le Grand, ainsi que celle de Napoléon III et de leurs fils, Napoléon II et Napoléon IV. Il reconnait Napoléon IV comme ayant régné sans avoir gouverné, en vertu du plébiscite de mai 1870. Le mouvement ne reconnait pas d’empereur après 1879, en vertu de l’absence de plébiscite. Républicain, il privilégie le bonheur, les intérêts et la gloire des peuples, et n’envisage de rétablissement de l’Empire que si les fondements en sont républicains et le régime approuvé par voie référendaire.
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour LE 18 JUIN 2015

  1. Ping : LE 22 JUIN 2015 | mouvementbonapartiste

  2. Ping : ROCQUENCOURT 01/07/2015 | mouvementbonapartiste

  3. Ping : 06/2015 | mouvementbonapartiste

  4. Ping : LE MEMORIAL DE SAINTE-HELENE – 07/11/1815 | mouvementbonapartiste

  5. Ping : LE MEMORIAL DE SAINTE-HELENE – 11-13/11/1815 | mouvementbonapartiste

  6. Ping : LE MEMORIAL DE SAINTE-HELENE – 04-05/12/1815 | mouvementbonapartiste

  7. Ping : LE MEMORIAL DE SAINTE-HELENE – 08-09/12/1815 | mouvementbonapartiste

  8. Ping : LE MEMORIAL DE SAINTE-HELENE – 11-14/12/1815 | mouvementbonapartiste

  9. Ping : 36e BULLETIN DE LA GRANDE ARMÉE | mouvementbonapartiste

  10. Ping : LE MEMORIAL DE SAINTE-HELENE – 29/12/1815 | mouvementbonapartiste

  11. Ping : LE MEMORIAL DE SAINTE-HELENE – 31/12/1815 | mouvementbonapartiste

  12. Ping : LE MÉMORIAL DE SAINTE-HÉLÈNE – 1816/01/09+10+11. | mouvementbonapartiste

  13. Ping : LE MÉMORIAL DE SAINTE-HÉLÈNE 1816/01/18 – 20 | mouvementbonapartiste

  14. Ping : LE MÉMORIAL DE SAINTE-HÉLÈNE 1816/02/03-06 | mouvementbonapartiste

  15. Ping : Soutien à nos défenseurs – 30 mars 2016 | mouvementbonapartiste

  16. Ping : 1815/06/18 | mouvementbonapartiste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s