ULM: Union de ceux qui Luttent contre la Misère 2014 – 2015.

DRAPEAU DU MOUVEMENT BONAPARTISTE

APPEL A PARTICIPATION

Cet appel est adressé dans un premier temps à toute personne de nationalité française ou habitant sur le sol français, mais si tel n’est pas votre cas, n’hésitez pas à écrire à votre chef d’État. Le Mouvement Bonapartiste étant mondial, et la pauvreté ne connaissant pas de frontières, notre combat s’inscrit plus que jamais dans la citation qui figure en bas de cette lettre, et qui constitue notre deuxième devise.

Suite au lancement du projet ULM par la lettre ouverte du 20 octobre 2011, nous avons appris la visite de Nicolas Sarkozy, alors président de la République Française et co-prince d’Andorre, aux Restos du Cœur. C’est la seule lettre à laquelle nous n’avons reçu aucune réponse de la part de la présidence de la République, contrairement à d’autres projets, dont notamment notre campagne pour le Bleuet de France. Néanmoins, cela laisse entendre que même sans réponse écrite, le cabinet présidentiel transmet bien les lettres qu’il étudie.

Ainsi, suite au changement de gouvernement, et à l’occasion du troisième anniversaire du lancement du projet ULM le 20 octobre 2011, nous vous invitons à soutenir l’étape suivante de cette campagne en écrivant à Son Excellence François Hollande, président de la République Française et co-prince d’Andorre, Palais de l’Élysée, 55, rue du faubourg Saint-Honoré, 75008 Paris. Vous n’avez pas besoin d’apposer de timbre, et vous êtes également vivement encouragé à inviter votre famille et vos amis à plébisciter ainsi notre combat pour la mise en place des mesures revendiquées.

Vous pouvez aussi saisir cette occasion de faire le tri dans vos affaires, et de faire un don directement à une personne dans le besoin près de chez vous, ou par le biais d’une association de votre choix.

«Pour l’Honneur de la France,

pour les intérêts sacrés de l’Humanité» ,

Merci de faire un geste, et de faire suivre cet appel.

Paul-Napoléon Calland
Président du Mouvement Bonapartiste.

MOUVEMENT BONAPARTISTE
3, rue du Point du Jour, 54210 Saint Nicolas de Port

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

BONAPARTISTE@hotmail.FR

A propos mouvementbonapartiste

JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 6 février 2010 1016 - * Déclaration à la préfecture de Meurthe-et-Moselle. MOUVEMENT BONAPARTISTE Objet : défendre, faire connaître et étendre les principes et valeurs du Bonapartisme. Il s’appuie sur l’adhésion populaire à une politique de redressement conjuguant les efforts des particuliers, associations et services de l’État. Le mouvement défend les principes bonapartistes sur lesquels il est fondé, et qui régissent son fonctionnement intérieur. Il défend également la mémoire de Napoléon le Grand, ainsi que celle de Napoléon III et de leurs fils, Napoléon II et Napoléon IV. Il reconnait Napoléon IV comme ayant régné sans avoir gouverné, en vertu du plébiscite de mai 1870. Le mouvement ne reconnait pas d’empereur après 1879, en vertu de l’absence de plébiscite. Républicain, il privilégie le bonheur, les intérêts et la gloire des peuples, et n’envisage de rétablissement de l’Empire que si les fondements en sont républicains et le régime approuvé par voie référendaire.
Cet article, publié dans Projet ULM, Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour ULM: Union de ceux qui Luttent contre la Misère 2014 – 2015.

  1. Ping : LETTRE DE LOUIS-NAPOLÉON BONAPARTE AU JOURNAL Le Loiret. | mouvementbonapartiste

  2. Ping : 10/2014 | mouvementbonapartiste

  3. Ping : 31 DECEMBRE 1854 – 31 DECEMBRE 2014 | mouvementbonapartiste

  4. Alors que 900 000 personnes en France vivent au-dessous du seuil de pauvreté (954 euros),curieux quand même de voir des Partis bourgeois s’intéresser à la misère…

    J'aime

    • Si vous avez lu la Correspondance de l’Empereur, le Mémorial de Sainte-Hélène, Des Idées Napoléoniennes, ou encore les ouvrages de Karl Marx ou de Louis Madelin, vous savez que les principaux soutiens du Bonapartisme ont toujours été les paysans et les ouvriers, tandis que Thiers et Gambetta (pour ne citer que ces deux là) ont respectivement abrogé le suffrage universel pour 2 millions de travailleurs et clamé aux ouvriers (discours au Havre, 1872) « Croyez qu’il n’y a pas de remède social, parce qu’il n’y a pas de question sociale ».

      Au-dessus des partis, des classes, et tout le « reste », notre mouvement n’est pas « bourgeois », et ne l’a jamais été. Donc, sans pour autant être des partisans de la « lutte des classes » de l’extrême-gauche, il est normal qu’on défend l’héritage de nos quatre empereurs et du Conseil National de la Résistance qui a créé la Sécurité sociale sur la base des institutions que la France a réçu des deux Empires. Quant aux réactions de Nicolas Sarkozy et François Hollande, sachant que dans les deux cas l’Elysée n’a pas daigné répondre, mais que les deux présidents ont chacun rendu visite aux associations peu après, c’est certes en-dessous de nos revendications, mais un peu de publicité pour ceux qui portent secours aux plus démunis, c’est toujours cela de gagné !

      Pour plus de renseignements, voir aussi notre lettre ouverte du 2 août 2014 :
      http://wp.me/p1JsE7-gs

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s