20 AVRIL 2018 : IL ÉTAIT UNE FOIS NAPOLÉON III, EMPEREUR DES FRANÇAIS

MOUVEMENT BONAPARTISTE

TOUT POUR ET PAR LE PEUPLE
« Pour l’Honneur de la France, pour les intérêts sacrés de l’Humanité »
(Napoléon le Grand, 17 ventôse an VIII – samedi 8 mars 1800)

♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔

« Aidons notre prochain,
Appliquons nos valeurs.
Défendons nos idées :
Gloire à l’Empereur ! »

HIER

Le 20 avril 1808, Son Altesse Impériale Louis-Napoléon est venu au monde, né d’Hortense Bonaparte (née de Beauharnais), reine de Hollande, et de Louis-Napoléon Bonaparte, roi de Hollande et frère cadet de l’Empereur Napoléon le Grand. Ce petit prince est né lorsque l’Empire atteignait son apogée, et n’avait que sept ans lorsque le retour de la monarchie a banni sa famille de France. Son caractère fut donc forgé par les épreuves, sa pensée affûtée par la connaissance des œuvres de son oncle et le contact avec les peuples. Lors de son exil – en Suisse, en Allemagne, en Italie, en Écosse, en Angleterre, et aux États-Unis d’Amérique – il a vu la misère des classes souffrantes, et songé au moyen d’améliorer leur sort. Car l’Idée Napoléonienne est « sociale, commerciale, industrielle, humanitaire » [1]. Véritable prophète de la foi politique, il a rappelé à ses lecteurs comme à ses auditeurs que le premier devoir des états et des citoyens, c’est d’œuvrer pour le bien de tous [2]. Prétendant à la couronne de son oncle depuis le décès de son cousin Napoléon II en 1832, il s’est montré un écrivain de grands talents, nous léguant notamment L’extinction du paupérisme (1844), La question des sucres (1842), et Idées Napoléoniennes (1839). Prisonnier au fort de Ham pendant six ans (1840 – 1846), il incarnait les souffrances des peuples comme son oncle avait incarné leur gloire, selon le mot de la célèbre féministe George Sand [3].

Lorsque son élection, d’abord en tant que député, puis en tant que Président de la République, plus tard en tant qu’Empereur des Français, l’a placé sur la grande vague du suffrage universel, le peuple a montré par ses suffrages combien son amour et sa confiance étaient acquis à cet homme qui portait ses espoirs au même degré que les députés de 1850 et 1851 les avaient trahis en supprimant le suffrage universel. Lorsque le troisième Napoléon a mis en place des cités ouvrières, des « fourneaux économiques » (les Restos du Cœur du XIXe siècle), des caisses de retraite, l’assistance juridique gratuite et des assurances contre les accidents de la vie pour les pauvres, il a montré quel gouffre sépare le Bonapartisme des funestes « fumisteries » enfantées par les idéologies réactionnaires des partis.

AUJOURD’HUI

Le 20 avril 2018, à l’occasion des 210 ans du jour qui a vu naître Napoléon III, les Bonapartistes rendent hommage à celui qui a été le premier président de la République de 1848 à 1852, et l’empereur des Français de 1852 à 1873. Nous invitons tous ceux qui veulent, comme nous, le respect de l’honneur de la France, et le bonheur de l’humanité, à participer à notre projet ULM, Union de ceux qui Luttent contre la Misère, dont l’objet n’est autre que le rétablissement des bureaux de bienfaisance impériaux.

PROJET ULM, SESSION DU 20 OCTOBRE 2017 AU 20 OCTOBRE 2018

« [L]’Empereur : un brave homme, hanté de rêves généreux, incapable d’une action méchante, très sincère dans l’inébranlable conviction qui le porte à travers les événements de sa vie qui est celle d’un homme prédestiné, à la mission absolument déterminée, inéluctable, l’héritier du nom de Napoléon et de ses destinées. Toute sa force vient de là, de ce sentiment des devoirs qui lui incombent ». Émile Zola

« [L]’Empereur peut attendre avec confiance le jugement de la postérité. Son règne restera comme l’un des plus glorieux de notre histoire ». Louis Pasteur

« Ce qui fait de Louis-Napoléon un homme à la fois attachant et respectable, ce n’est pas seulement son œuvre, aussi impressionnante que mal comprise, pas seulement son habileté et la force de caractère dont il a fait montre pour passer de l’exil au pouvoir, c’est aussi sa fidélité à ses convictions. Tout homme public, à la faveur de mille petites lâchetés successives et subreptices, n’ayant chacune que peu de portée apparente, est exposé au risque d’oublier les raisons et les idéaux qui ont justifié son engagement. Rien de tel chez Louis-Napoléon Bonaparte. Et, lorsque parfois, du fait des circonstances, il semble s’écarter de la voie qu’il s’est fixée, le voilà bientôt qui procède à des corrections plus ou moins brutales, en sorte que l’heure où l’on croit qu’il s’est égaré n’est autre que celle des retrouvailles ». Philippe Seguin.

DEMAIN

« C’est pourquoi nous trouvons un précédent dans les administrations de bienfaisance et l’ensemble de l’œuvre sociale de Napoléon le Grand et de son neveu, Napoléon III. Notre contre-attaque contre le paupérisme constitue, en ce jour anniversaire de la victoire d’Ulm, la poursuite de cette œuvre par les individus, associations et services de l’État, et une réponse proportionnelle à la crise actuelle. Elle représente également – en dehors de la Roumanie où la mémoire collective lui est reconnaissante d’avoir défendu avec succès la création de l’État roumain, ou encore en Acadie ou à Farnborough où l’on se souvient encore de sa générosité et de sa compassion – la commémoration civile qui manquait aux divers hommages cultuels et militaires rendus à Napoléon III, et à son fils, Napoléon IV ».

Paul-Napoléon Calland
Président du Mouvement Bonapartiste

NOTES

[1] Idées Napoléoniennes, 1839.

[2] « L’important, conclut le futur empereur, c’est que le gouvernement, quelle que soit sa forme, s’occupe du bonheur du peuple ». Napoléon III, d’André Castelot. Tome I, Ch.VIII.

[3] Napoléon III, de Georges Roux.

NAPOLÉON III ET LES INONDÉS DE LYON

Publicités

A propos Mouvement Bonapartiste

JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 6 février 2010 1016 - * Déclaration à la préfecture de Meurthe-et-Moselle. MOUVEMENT BONAPARTISTE Objet : défendre, faire connaître et étendre les principes et valeurs du Bonapartisme. Il s’appuie sur l’adhésion populaire à une politique de redressement conjuguant les efforts des particuliers, associations et services de l’État. Le mouvement défend les principes bonapartistes sur lesquels il est fondé, et qui régissent son fonctionnement intérieur. Il défend également la mémoire de Napoléon le Grand, ainsi que celle de Napoléon III et de leurs fils, Napoléon II et Napoléon IV. Il reconnait Napoléon IV comme ayant régné sans avoir gouverné, en vertu du plébiscite de mai 1870. Le mouvement ne reconnait pas d’empereur après 1879, en vertu de l’absence de plébiscite. Républicain, il privilégie le bonheur, les intérêts et la gloire des peuples, et n’envisage de rétablissement de l’Empire que si les fondements en sont républicains et le régime approuvé par voie référendaire.
Cet article, publié dans idées napoléoniennes, IN MEMORIAM, Projet ULM, Santé et Affaires sociales, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 20 AVRIL 2018 : IL ÉTAIT UNE FOIS NAPOLÉON III, EMPEREUR DES FRANÇAIS

  1. Ping : SOUTIEN AUX VICTIMES DE SINISTRES – 2018 | mouvementbonapartiste

  2. Ping : 2018/04 | mouvementbonapartiste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.