LES TRÉSORS DE NAPOLÉON LE GRAND

drapeau-du-mouvement-bonapartiste.jpg

MOUVEMENT BONAPARTISTE

TOUT POUR ET PAR LE PEUPLE
« Pour l’Honneur de la France, pour les intérêts sacrés de l’Humanité »
(Napoléon le Grand, 17 ventôse an VIII – samedi 8 mars 1800)

♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔

Aigle_Empire_MOUVEMENT BONAPARTISTE

EXTRAIT DU MÉMORIAL DE SAINTE-HÉLÈNE

Le 30 septembre 1816

« Toutes les fois que l’Empereur traitait un sujet, pour peu qu’il s’animât, ses paroles eussent pu supporter l’impression. Souvent aussi, quand une idée le frappait vivement, il dictait à celui de nous qui était sous sa main des morceaux qui, dès ce premier jet, se trouvait du dernier fini. Ces messieurs doivent avoir beaucoup ces dictées, toutes bien précieuses. J’en veux bien à l’état de mes yeux, qui m’empêchant d’écrire, me privait la plupart du temps de cette bonne fortune.

Voici ce qu’il s’est trouvé dicter lorsque les papiers ministériels anglais parlaient de grands trésors que Napoléon devait posséder et qu’il tenait sans doute cachés:

« Vous voulez connaître les trésors de Napoléon? Ils sont immenses, il est vrai, mais ils sont exposés au grand jour. Les voici: le beau bassin d’Anvers, celui de Flessingue, capables de contenir les plus nombres escadres, et des les préserver des glaces de la mer; les ouvrages hydrauliques de Dunkerque, du Havre, de Nice; le gigantesque bassin de Cherbourg; les ouvrages maritimes de Venise; les belles routes d’Anvers à Amsterdam, de Mayence à Metz, de Bordeaux à Bayonne; les passages du Simplon, du mont Cenis, du mont Genèvre, de la Corniche, qui ouvrent les Alpes dans quatre directions: dans cela seul vous trouveriez plus de huit cent millions. Ces passes surpassent en hardiesse, en grandeur et en efforts de l’art, tous les travaux des Romains. Les routes des Pyrénées aux Alpes, de Parme à la Spezzia, de Savone au Piémont; les ponts d’Iéna, d’Austerlitz, des Arts, de Sèvres, de Tours, de Roanne, de Lyon, de Turin, de l’Isère, de la Durance, de Bordeaux, de Rouen, etc.; le canal qui joint le Rhin au Rhône par le Doubs, unisant les mers de Hollande avec la Méditerrannée; celui qui unit l’Ecaut à la Somme, joignant Amsterdam à Paris; celui qui joint la Rance à la Vilaine; le canal d’Arles, celui de Pavie, celui du Rhin; le dessechement des marais de Bourgoin, du Cotentin, de Rochefort; le rétablissement de la plupart des églises démolies pendant la révolution, l’élévation de nouvelles, la construction d’un grand nombre d’établissements d’industrie pour l’extirpation de la mendicité; la construction du Louvre, des greniers publics, de la Banque, du canal de l’Ourcq; la distribution des eaux dans la ville de Paris; les nombreux égouts, les quais, les embellissements et les monuments de cette grande capitale; ses travaux pour l’embellissement de Rome; le rétablissement des manufactures de Lyon; la création de plusieurs centaines de manufactures de coton, de filature et de tissage qui emploient plusieurs millions d’ouvriers; des fonds accumulés pour créer plus quatre cents manufactures de sucre de betterave, pour la consommation d’une partie de la France, qui auraient fourni le sucre au même prix que celui des Indes, si elles eussent continué d’être encouragés seulement encore quatre ans; la substitution du pastel à l’indigo, qu’on fût venu à bout de se procurer en France à la même perfection et à aussi bon marché que cette production des colonies; le nombre des manufactures pour toute espèce d’objets d’art, etc.; cinquante millions employés à réparer et à embellir les palais de la couronne; soixante millions d’ameublements placés dans les palais de la couronne en France, en Hollande, à Turin, à Rome; soixante millions de diamants de la couronne, tous achetés avec l’argent de Napoléon ; le Régent même, le seul qui restât des anciens diamants de la couronne de France, ayant été retiré par lui des mains des Juifs de Berlin, auxquels il avait été engagé pour trois millions; le Musée Napoléon, estimé plus de quatre cent millions, et ne contenant que des objets légitimement acquis, ou par de l’argent, ou par des conditions de traités de paix connus de tout le monde, en vertu desquels ces chefs d’œuvre furent donnés en commutation de cession de territoire ou de contributions ; plusieurs millions amassés pour l’encouragement de l’agriculture, qui est l’intérêt premier de la France; l’institution des courses de chevaux ; l’introduction des mérinos, etc.

« Voilà qui forme un trésor de plusieurs milliards qui durera des siècles !

« Voilà les monuments qui confondront la calomnie !!! … L’histoire dira que tout cela fut accompli au milieu de guerres continuelles, sans aucun emprunt, et même lorsque la dette publique diminuait tous les jours, et qu’on avait allégé les taxes de cinquante millions […] »

travauxpublics_tombeau

A propos mouvementbonapartiste

JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 6 février 2010 1016 - * Déclaration à la préfecture de Meurthe-et-Moselle. MOUVEMENT BONAPARTISTE Objet : défendre, faire connaître et étendre les principes et valeurs du Bonapartisme. Il s’appuie sur l’adhésion populaire à une politique de redressement conjuguant les efforts des particuliers, associations et services de l’État. Le mouvement défend les principes bonapartistes sur lesquels il est fondé, et qui régissent son fonctionnement intérieur. Il défend également la mémoire de Napoléon le Grand, ainsi que celle de Napoléon III et de leurs fils, Napoléon II et Napoléon IV. Il reconnait Napoléon IV comme ayant régné sans avoir gouverné, en vertu du plébiscite de mai 1870. Le mouvement ne reconnait pas d’empereur après 1879, en vertu de l’absence de plébiscite. Républicain, il privilégie le bonheur, les intérêts et la gloire des peuples, et n’envisage de rétablissement de l’Empire que si les fondements en sont républicains et le régime approuvé par voie référendaire.
Cet article a été publié dans Agriculture, éducation, cultes, idées napoléoniennes, industrie, institutions, Intérieur, justice, patrimoine. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour LES TRÉSORS DE NAPOLÉON LE GRAND

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s