LE MÉMORIAL DE SAINTE-HÉLÈNE 1816/02/09

drapeau-du-mouvement-bonapartiste.jpg

MOUVEMENT BONAPARTISTE

TOUT POUR ET PAR LE PEUPLE
« Pour l’Honneur de la France, pour les intérêts sacrés de l’Humanité »
(Napoléon le Grand, 17 ventôse an VIII – samedi 8 mars 1800)

♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔

Aigle_Empire_MOUVEMENT BONAPARTISTE

Le vendredi 9 février 1816.

*

PORLIER, FERDINAND

TABLEAUX DE L’ATLAS

*

Dans des gazettes que je traduisais à l’Empereur, j’ai trouvé l’histoire de Porlier ; c’était un des chefs les plus remarquables des fameuses guerrillas. Il venait d’essayer d’en appeler à la nation contre la tyrannie de Ferdinand ; mais il avait échoué, avait été pris et pendu.

L’Empereur a dit : « Je ne suis pas du tout surpris de cette tentative en Espagne ; à mon retour de l’île d’Elbe, ceux des Espagnols qui s’étaient montrés les plus acharnés contre mon invasion, qui avaient acquis le plus de renommée dans la résistance, s’adressèrent immédiatement à moi : ils m’avaient combattu, disaient-ils, comme leur tyran ; ils venaient m’implorer comme un libérateur. Ils ne demandaient qu’une légère somme, disaient-ils, pour s’affranchir eux-mêmes, et produire dans la Péninsule une révolution semblable à la mienne. Si j’eusse vaincu à Waterloo, j’allais les secourir. Cette circonstance m’explique la tentative d’aujourd’hui. Nul doute qu’elle ne se renouvelle encore. Ferdinand, dans sa fureur, a beau vouloir serrer avec rage son sceptre ; un de ces beaux matins il lui glissera de la main comme une anguille ».

*

Les gazettes finies, l’Empereur, dans son oisiveté, feuilletait mon Atlas ; j’ai eu la grande satisfaction de le voir enfin s’arrêter sur les tableaux généalogiques ; ce que je désirais depuis bien longtemps, car il les passait toujours. J’ai analysé devant lui, sur le tableau de l’Angleterre, la fameuse guerre de la rose rouge et de la rose blanche, inintelligible pour le grand nombre des lecteurs sans le secours de pareils tableaux. Il a été frappé de leur utilité, et s’est mis alors à en parcourir un grand nombre d’autres ; il remarquait, à celui de la Russie, qu’il serait bien difficile sans un tel secours de suivre l’ordre irrégulier de succession des derniers souverains, et il a été fort surpris, à celui de la France, de la démonstration singulière, qu’en dépit de sept ou huit applications de la loi salique, Louis XVI eût encore régné comme si cette loi salique n’eût point existé.

*

L’Empereur s’arrêtait beaucoup sur l’encadrement rigoureux et complet de ces tableaux ; il ne revenait pas de la quantité de points de ralliement qui s’y trouvaient indiqués en un si petit espace : l’ordre numérique du souverain, son degré de génération, l’ensemble de toute sa parenté, etc., et il me répétait alors ce qu’il m’avait déjà dit ou à peu près, que s’il les eût bien connus dans le temps, il m’eût fait venir pour obtenir de moi un format plus commode, moins coûteux, et en faire la pâture des lycées.

Il ajoutait qu’il eût voulu voir toutes les histoires réimprimées avec de tels documens à l’appui, pour leur intelligence. Je lui disais que j’avais eu la même idée, qu’elle avait déjà été exécutée sur l’histoire de l’Angleterre par Hume, et que, sans nos derniers événémens, elle l’être sur l’histoire de l’Allemagne de Pfeffeld, sur celle de France de Hanaut, et sur une histoire des trois couronnes du Nord, etc.

*

Sur les quatre heures, j’ai présenté à l’Empereur le capitaine de la Thébaine, qui partait le lendemain pour l’Europe, et le colonel Macoy, du régiment de Ceylon. Ce brave soldat semblait un monument mutilé : il avait une jambe de moins, un coup de sabre lui traversait le front, d’autres cicatrices couvraient son visage. Il était tombé sur le champ de bataille en Calabre, et demeuré prisonnier du général Parthonaux. L’Empereur lui fit un accueil tout particulier ; on pouvait voir qu’il y avait sympathie réciproque. Le colonel Macoy avait été major du régiment corse que commandait le nouveau gouverneur que nous attendons. Ce colonel disait à quelqu’un qu’il trouvait un homme tel que l’Empereur bien mal traité ici, et qu’il supposait au général Lowe trop d’élévation pour ne pas penser que sa seule acceptation du gouvernement de l’île, annonçait qu’il y viendrait améliorer notre condition.

*

L’Empereur est ensuite monté à cheval. Nous avons remonté notre vallée accoutumée, et ne sommes rentrés que vers les sept heures. L’Empereur a continué de se promener dans le jardin ; la température était des plus douces, le clair de lune charmant, le beau temps était revenu tout à fait.

A propos mouvementbonapartiste

JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 6 février 2010 1016 - * Déclaration à la préfecture de Meurthe-et-Moselle. MOUVEMENT BONAPARTISTE Objet : défendre, faire connaître et étendre les principes et valeurs du Bonapartisme. Il s’appuie sur l’adhésion populaire à une politique de redressement conjuguant les efforts des particuliers, associations et services de l’État. Le mouvement défend les principes bonapartistes sur lesquels il est fondé, et qui régissent son fonctionnement intérieur. Il défend également la mémoire de Napoléon le Grand, ainsi que celle de Napoléon III et de leurs fils, Napoléon II et Napoléon IV. Il reconnait Napoléon IV comme ayant régné sans avoir gouverné, en vertu du plébiscite de mai 1870. Le mouvement ne reconnait pas d’empereur après 1879, en vertu de l’absence de plébiscite. Républicain, il privilégie le bonheur, les intérêts et la gloire des peuples, et n’envisage de rétablissement de l’Empire que si les fondements en sont républicains et le régime approuvé par voie référendaire.
Cet article, publié dans MEMORIAL DE SAINTE-HELENE, Références - Sources, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour LE MÉMORIAL DE SAINTE-HÉLÈNE 1816/02/09

  1. Ping : 2016/02 | mouvementbonapartiste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s