LE MEMORIAL DE SAINTE-HELENE – 08 + 09/08/1815

drapeau-du-mouvement-bonapartiste.jpg

MOUVEMENT BONAPARTISTE

TOUT POUR ET PAR LE PEUPLE
« Pour l’Honneur de la France, pour les intérêts sacrés de l’Humanité »
(Napoléon le Grand, 17 ventôse an VIII – samedi 8 mars 1800)

♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔

Mardi 8, mercredi 9 août 1815

DESCRIPTION MINUTIEUSE DU LOGEMENT DE L’EMPEREUR A BORD DU NORTHUMBERLAND

Le vaisseau était dans la plus grande confusion, il était encombré d’hommes et d’objets ; nous étions partis dans une si grande hâte que presque rien à bord n’était à sa place, et que, sous voiles, on travaillait sans relâche à l’armement du vaisseau.

Voici la description minutieuse de la partie du vaisseau que nous avons occupée. L’espace en arrière du mât d’artimon renfermait deux pièces en commun et deux chambres particulières ; la première était la salle à manger, d’environ dix pieds de large, ayant de long toute la largeur du vaisseau, éclairée par un sabord aux deux extrémités, et par un vitrage supérieur ; le salon était composé de tout le reste, diminué de deux chambres symétriques, à droite et à gauche, chacune ayant une entrée sur la salle à manger et une autre sur le salon. L’Empereur occupait celle de gauche, où on avait dressé son lit de campagne ; l’amiral avait celle de droite. Il avait été strictement recommandé surtout que le salon demeurât en commun, qu’il ne fût pas abandonné à l’Empereur en propre ; les ministres avaient poussé la sollicitude jusqu’à s’alarmer d’une si triviale déférence.

La table à manger suivait la forme de la salle. L’Empereur s’y trouvait adossé au salon, regardant dans le sens du vaisseau ; à sa gauche était madame Bertrand ; à sa droite l’amiral, à la droite de celui-ci, madame de Montholon ; la table tournait alors : sur le petit côté était le commandant du vaisseau (capitaine Ross) ; en face de lui, sur le côté correspondant, était M. de Montholon, à côté de madame Bertrand, puis le secrétaire du vaisseau ; restait le côté opposé à l’Empereur, qui, à partir du commandant du bâtiment, était rempli par le grand maréchal ; le général-colonel du 53e ; moi, et le baron Gourgaud. L’amiral priait tous les jours un ou deux officiers, qui s’intercalaient au milieu de nous. J’étais presque en face de l’Empereur. La musique du 53e, recrutée depuis peu, s’exerçait durant tout le dîner à nos dépens. Nous avions deux services ; mais on manquait de provisions ; d’ailleurs nos goûts étaient si différens de celui de nos hôtes ! ils faisaient, il est vrai, ce qu’ils pouvaient ; mais encore ne devions-nous pas être difficiles. Je fus logé avec mon fils à tribord, par le travers d’un grand mât, dans une petite chambre tracée en toile, et renfermant un canon.

Nous faisions voile, autant que le vent nous le permettait, pour sortir de la Manche, longeant les côtes de l’Angleterre, où l’on envoyait à chaque port chercher des provisions et compléter les besoins du vaisseau. Il nous vint beaucoup d’objets de Plymouth, d’où plusieurs bâtimens nous rejoignirent ; il en fut de même de Falmouth.

A propos mouvementbonapartiste

JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 6 février 2010 1016 - * Déclaration à la préfecture de Meurthe-et-Moselle. MOUVEMENT BONAPARTISTE Objet : défendre, faire connaître et étendre les principes et valeurs du Bonapartisme. Il s’appuie sur l’adhésion populaire à une politique de redressement conjuguant les efforts des particuliers, associations et services de l’État. Le mouvement défend les principes bonapartistes sur lesquels il est fondé, et qui régissent son fonctionnement intérieur. Il défend également la mémoire de Napoléon le Grand, ainsi que celle de Napoléon III et de leurs fils, Napoléon II et Napoléon IV. Il reconnait Napoléon IV comme ayant régné sans avoir gouverné, en vertu du plébiscite de mai 1870. Le mouvement ne reconnait pas d’empereur après 1879, en vertu de l’absence de plébiscite. Républicain, il privilégie le bonheur, les intérêts et la gloire des peuples, et n’envisage de rétablissement de l’Empire que si les fondements en sont républicains et le régime approuvé par voie référendaire.
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour LE MEMORIAL DE SAINTE-HELENE – 08 + 09/08/1815

  1. Ping : 08/2015 | mouvementbonapartiste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s