LE MEMORIAL DE SAINTE HELENE – 21/06/1815

DRAPEAU DU MOUVEMENT BONAPARTISTE

MOUVEMENT BONAPARTISTE

TOUT POUR ET PAR LE PEUPLE
« Pour l’Honneur de la France, pour les intérêts sacrés de l’Humanité »
(Napoléon le Grand, 17 ventôse an VIII – samedi 8 mars 1800)

♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔♔

ABDICATION

Mercredi 21.

Tout hier au soir et durant la nuit, la représentation nationale, ses membres les mieux intentionnés, les plus influents, sont travaillés par certaines personnes qui produisent, à les en croire, des documents authentiques, des pièces à peu près officielles, garantissant le salut de la France, par la seule abdication de l’Empereur, disent-ils.

Ce matin cette opinion était devenue tellement forte, qu’elle semblait irrésistible. Le président de l’assemblée, les premiers de l’Etat, les meilleurs amis de l’Empereur, viennent le supplier de sauver la France en abdiquant. L’Empereur, peu convaincu, répond avec magnanimité : il abdique !

Cette circonstance occasionne le plus grand mouvement autour de l’Elysée ; la multitude s’y presse, et témoigne le plus vif intérêt ; nombre d’individus y pénètrent, quelques-uns même de la classe du peuple en escaladent les murs ; les uns en pleurs, d’autres avec les accents de la démence, viennent faire à l’Empereur, qui se promène tranquillement dans le jardin, des offres de toute espèce. L’Empereur seul reste calme, et répond toujours de porter désormais ce zèle et cette tendresse au salut de la patrie.

Dans ce jour, je lui ai présenté la députation des représentants : elle venait le remercier de son dévouement à la chose nationale.

Les pièces et les documents qui ont produit une si grande sensation, et amené le grand événement d’aujourd’hui, sont, dit-on, des communications régulières de MM. Fouché et Metternich, dans lesquelles ce dernier garantit Napoléon II et la régence, si l’Empereur veut abdiquer. Ces communications se seraient entretenues depuis longtemps à l’insu de Napoléon.

Il faut que M. Fouché ait un sérieux penchant aux opérations clandestines. On sait que sa première disgrâce, il y a quelques années, vint d’avoir entamé de son chef des négociations avec l’Angleterre, sans que l’Empereur en sût rien. Dans les grandes circonstances il a toujours eu quelque chose d’oblique.

Dieu veuille que ses actes ténébreux d’aujourd’hui ne deviennent pas funestes à la patrie !

A propos mouvementbonapartiste

JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 6 février 2010 1016 - * Déclaration à la préfecture de Meurthe-et-Moselle. MOUVEMENT BONAPARTISTE Objet : défendre, faire connaître et étendre les principes et valeurs du Bonapartisme. Il s’appuie sur l’adhésion populaire à une politique de redressement conjuguant les efforts des particuliers, associations et services de l’État. Le mouvement défend les principes bonapartistes sur lesquels il est fondé, et qui régissent son fonctionnement intérieur. Il défend également la mémoire de Napoléon le Grand, ainsi que celle de Napoléon III et de leurs fils, Napoléon II et Napoléon IV. Il reconnait Napoléon IV comme ayant régné sans avoir gouverné, en vertu du plébiscite de mai 1870. Le mouvement ne reconnait pas d’empereur après 1879, en vertu de l’absence de plébiscite. Républicain, il privilégie le bonheur, les intérêts et la gloire des peuples, et n’envisage de rétablissement de l’Empire que si les fondements en sont républicains et le régime approuvé par voie référendaire.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour LE MEMORIAL DE SAINTE HELENE – 21/06/1815

  1. Ping : 06/2015 | mouvementbonapartiste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s